Activité physique et cancers : le contexte

Des travaux scientifiques rigoureux issus d’études sur de grands groupes de personnes suivies pendant plusieurs années, montrent qu’une activité physique a un effet préventif convaincant sur le cancer du côlon chez l’homme et la femme, et probable sur le cancer du sein chez les femmes ménopausées et le cancer de l’endomètre. Pour les autres cancers, cet effet reste à démontrer.

De nombreuses études de références sont menées avec des patientes atteintes d’un cancer du sein. Elles montrent qu’une activité physique d’intensité modérée et régulière accompagnée d’une alimentation variée et équilibrée est bénéfique contre le risque de récidive de cancer du sein

Des recherches doivent se poursuivre et se développer pour mieux identifier les mécanismes en lien avec le cancer, notamment l’étude de l’effet bénéfique d’une activité physique, aussi bien pour les personnes non malades (prévention du cancer) que pour les personnes atteintes de certains cancers en association avec leur traitement.

Cette rubrique vous propose des informations pour mieux comprendre les bénéfices de la pratique d’une activité physique pour sa santé, que l’on soit ou non atteint d’un cancer, en cours de traitements contre un cancer ou à distance de la maladie. Il existe aujourd’hui des recommandations qui vous sont également présentées ainsi que des informations pratiques pour pratiquer une activité physique adaptée à vos besoins et vos envies en région Rhône-Alpes.